L'histoire contée au quotidien

Nos coordonnées

PAPIERS D'HISTOIRE

67800 BISCHHEIM

FRANCE

 

Email : bastiandelbouys@gmail.com
  

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

A la une

- SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

( seconde partie )

De A à Z dans le désordre

- VASCO DE GAMA

Le baroudeur des mers

Et aussi ...

Prochainement à la une

SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

(troisième partie)

Archives articles

Désormais sur Internet

Bienvenue sur notre site.

Liens

www.creazheim.com/ 

DESIGN - CREATION D'OBJETS DE DECORATION - ARTISANAT D'ART - PEINTURE SUR TOUS SUPPORTS.

www.gitedescharmilles.com/

UNE ETAPE EMOTION AU COEUR DE LA BRESSE

 

www.oliviavoyancemagnetisme.com

MEDIUM PUR, SANS SUPPORT POUR UNE VOYANCE DE QUALITE.

MAGNETISME.

http://go.ladyperle.affaire.3.1tpe.net

NAPOLEON HILL OU LES SECRETS POUR REUSSIR

http://go.ladyperle.dmontegut.1.1tpe.net

E-BOOK MAZAS OU LA MEMOIRE DES CATHARES

http://go.ladyperle.slinge.2.1tpe.net

E-BOOK INEDIT - TREIZE QU'ILS ETAIENT

Roman biographique sur la vie des prisonniers en Allemagne en 1940 - 1945.

http://go.ladyperle.titus51.2.1tpe.net

PARLER ANGLAIS EN 30 JOURS

20 mn. par jour pendant 30 jours chrono

PAPIERS D'HISTOIRE - L'HISTOIRE CONTEE AU QUOTIDIEN

A la une

- SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

DOUZE JOURS POUR FABRIQUER UN BALLON

"Un choix a été fait, au meilleur coût. Pour la première fois, existerait une production en série et chaque ballon demanderait douze jours de fabrication, ce qui était relativement court. Il est à noter que la France était en avance en aérostation et que les Prussiens n'avaient pas de ballons ... Les deux ateliers - NADAR et GODARD - rive droite et rive gauche, parvinrent rapidement à en livrer un tous les quatre jours ... mais il fallait penser aux pertes possibles, aux accidents ... Le ballon devint, presque subitement, un élément de survie." ... ( Lire la suite )

De A à Z dans le désordre

- VASCO DE GAMA

Le baroudeur des mers ...

A Noël 1524, LUIS DE CAMOENS gigotait dans son berceau alors qu'au-delà des mers, dans la lointaine Cochin, se mourait celui qu'il allait célébrer dans ses "Lusiades", quarante-huit années plus tard.

Après vingt et une années d'inexplicable mise à l'écart par EMMANUEL Ier, VASCO DE GAMA s'était enfin vu attribuer la vice-royauté des Indes par son successeur JEAN III. En reprenant la mer, au cours du printemps 1524, il se souvint, sans doute, de sa première traversée, celle de la découverte ... (Lire la suite)

Prochainement à la une

SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

(troisième partie)

COMPLICITE DE LA POPULATION

"Le 18 octobre, "le Victor Hugo"était sur l'aire de départ. Il y avait foule, mais il manquait le principal intéressé : le poète n'avait pa été averti de l'heure de l'envol. Il fut impossible d'en retarder l'heure. La lancement se fit sans lui."

La charge de la nacelle était très spéciale : des tracts, des prospectus, le tout en langue allemande, ainsi que des numéros du "Journal officiel", pour les zones non occupées et, bien sûr, du courrier. Le pilote était un compagnon de NADAR: JEAN-PIERRE NADAL : il n'était accompagné que de pigeons." ...

<< Nouvelle zone de texte >>