L'histoire contée au quotidien

Nos coordonnées

PAPIERS D'HISTOIRE

67800 BISCHHEIM

FRANCE

 

Email : bastiandelbouys@gmail.com
  

 

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

A la une

- SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

( seconde partie )

De A à Z dans le désordre

- VASCO DE GAMA

Le baroudeur des mers

Et aussi ...

Prochainement à la une

SOUVENIRS D'UN AEROSTIER DE 1870

(troisième partie)

Archives articles

Désormais sur Internet

Bienvenue sur notre site.

Liens

www.creazheim.com/ 

DESIGN - CREATION D'OBJETS DE DECORATION - ARTISANAT D'ART - PEINTURE SUR TOUS SUPPORTS.

www.gitedescharmilles.com/

UNE ETAPE EMOTION AU COEUR DE LA BRESSE

 

www.oliviavoyancemagnetisme.com

MEDIUM PUR, SANS SUPPORT POUR UNE VOYANCE DE QUALITE.

MAGNETISME.

http://go.ladyperle.affaire.3.1tpe.net

NAPOLEON HILL OU LES SECRETS POUR REUSSIR

http://go.ladyperle.dmontegut.1.1tpe.net

E-BOOK MAZAS OU LA MEMOIRE DES CATHARES

http://go.ladyperle.slinge.2.1tpe.net

E-BOOK INEDIT - TREIZE QU'ILS ETAIENT

Roman biographique sur la vie des prisonniers en Allemagne en 1940 - 1945.

http://go.ladyperle.titus51.2.1tpe.net

PARLER ANGLAIS EN 30 JOURS

20 mn. par jour pendant 30 jours chrono

De A à Z dans le désordre - page 14 -

CHARLOTTE ET LOUIS

Echec de la politique en Méditerrannée ...

ANNE DE LUSIGNAN, princesse de Piémont, épouse de LOUIS DE SAVOIE et belle-fille d'AMEDEE VIII, était la fille du malheureux roi Janus. En effet, la vie de ce prince avait débuté sous de mauvais auspices, puisqu'il naquit en prison, pendant la détention de ses parents, JACQUES 1er et HELOISE DE BRUNSWICKk, par les Gênois.

Libéré, le roi JANUS essaya en vain de leur reprendre Famagouste. Jouant de malchance, il retourna en captivité - mais cette fois-ci, des Mameluks de TAGHRIBARDI - à la suite de son échec à Khirokitia, en 1426. Il dut défiler au Caire à la tête de 3.000 prisonniers cypriotes.

Qu'advint-il de sa famille? En seconde noce, il avait épousé CHARLOTTE DE BOURBON, dont il avait eu deux enfants : ANNE - que nous connaissons bien, à présent - et JEAN ( le futur JEAN II ).

La reine avait gagné, avec ses enfants et un beau-frère, le cardinal de LUSIGNAN, un château réputé imprenable - qui n'a jamais été pris, ni même assiégé - une retraite qui la mettra hors d'atteinte des Mameluks sanguinaires, et qui, quelques années plus tard, sauvera une autre Charlotte - la fille de JEAN II - épouse d'un autre LOUIS DE SAVOIE ( celui-ci, fils d'ANNE DE LUSIGNAN et de LOUIS DE SAVOIE, donc le petit-fils d'AMEDEE VIII)

Ce réduit inacessible est perché à une altitude de 1000 mètres et porte un nom très significatif : Buffavento. Je laisse mes lecteurs savoyards faire le rapprochement avec le château qu'ils connaissent bien - j'ai cité Buffavent - et ils comprendront sans peine, à présent, pourquoi j'ai tenu à leur parler de cette partie de l'histoire cypriote. Cette série d'articles comportera d'ailleurs un quatrième volet, qui traitera du Buffavent savoyard.

Comme il méritait bien son nom, ce "mangeur" de vent! Pour y accéder, quel paysage aride et désertique! Mais, parvenu au col, quel changement! Je me suis laissé dire qu'il a été restauré et transformé en hostellerie. L'initiative est certainement heureuse, le tourisme peut ainsi profiter d'un haut-lieu de l'histoire cypriote.

Mais à l'époque qui nous intéresse, l'hostellerie était réduite aux culs-de-fosse qui servaient de prisons aux détenus politiques. L'on ne s'évadait pas de Buffavento!

AMEDEE VIII avait désiré - et obtenu - l'union d'ANNE DE LUSIGNAN avec son fils LOUIS DE SAVOIE dans le but d'asseoir sa politique méditerranéenne. Mort en 1451, ce fut ANNE qui oeuvra pour maintenir une politique savoyarde dans le bassin méditerranéen. Si AMEDEE VIII ne retira du mariage, entre Chypre et la Savoie, aucun des avantages qu'il escomptait, le calcul d'ANNE fut encore plus désastreux et précipita la ruine des Etats de Savoie. Elle organisa le mariage de son fils LOUIS avec CHARLOTTE, la fille de son frère JEAN II. Mariage entre cousins-germains! CHARLOTTE était la dernière héritière légitime de la famille des LUSIGNAN qui régna sur Chypre pendant trois siècles. Quel beau fleuron eût été ajouté à la couronne savoyarde si CHARLOTTE avait pu se maintenir sur le trône de Chypre et y faire accéder son mari, LOUIS de SAVOIE !

Le frère d'ANNE - père de CHARLOTTE - avait eu un fils adultérin avec MARIETTE DE PATRAS. Le "Bâtard" de JEAN II convoitait le trône. La reine CHARLOTTE fut admirablement soutenue par CHARLES DE LUSIGNAN, dit CLARION, neveu du roi JANUS, par GAUTIER DE NORES, à l'inébranlable loyauté, par HECTOR DE KIVIDES et JACQUES DE GOURRI qui payèrent leur fidélité de leur vie, et par les Chevaliers de l'Hopital, qui, toujours, soutinrent l'héritière légitime.

Pendant près de quatre ans, à Kérynia, elle fut assiégée par son demi-frère - qui était devenu JACQUES II et par les  alliés de ce dernier, les Mameluks du SULTAN INAL. Finalement, elle perdit la citadelle et la ville et dut s'embarquer, espérant trouver en Europe, une aide qui lui faisait gravement défaut.

A bord de son navire, en doublant la forteresse de Kantara, assise sur un plateau pierreux qui domine les terres et la mer, a-t-elle levé son regard triste et aperçu la mystérieuse RIY'NA que d'aucuns disent être la fée MELUSINE ? Y chantait-elle, assise sur un rocher, vêtue de ses vêtements de deuil ? Regardait-elle passer le vaisseau qui emmenait CHARLOTTE, la dernière des LUSIGNAN ? Dans ce départ, voyait-elle la fin de cette famille DE LUSIGNAN, dont, elle, MELUSINE, suivant la légende, était l'aïeule ?

                                                                                       Myriam DELBOUYS

                                                                                       (11 septembre 2012)